Dans cette crise sanitaire et humanitaire en lien avec le Coronavirus, le confinement exacerbe les inégalités sociales, numériques et sanitaires. Plus que d’autres, nos patients qui présentent des troubles cognitifs et leurs proches et/ou aidants souffrent du confinement. Les prises en charge rééducative ou occupationnelles sont interrompues, les instants de répit des aidants s’amenuisent et les routines hebdomadaires, qui aident tant à affronter le quotidien, sont bouleversées.
Dans ce contexte que conseiller à vos patients et à leurs proches ? Comment peuvent-ils maintenir le lien social ? Comment les aidants peuvent-ils parvenir à prendre du temps pour eux ? Comment veiller au bien-être de chacun ?

Sans prétendre à l’exhaustivité, nous avons recensé ici différents sites francophones qui peuvent apporter quelques réponses modestes, mais quelques réponses tout de même, à vos patients et à leurs proches. Nous avons parcouru le web et les centres mémoire à la recherche d’astuces ou de conseils pour tous. En complément, il convient de solliciter le tissu associatif (associations de familles), les maisons des aidants, le centre mémoire, les CCAS qui peuvent apporter des solutions locales. France Alzheimer vient de publier un guide des actions menées par ses associations départementales, téléchargeable ci-dessous:

Source d’informations officielles fournies par le gouvernement pour les personnes âgées en général

Si vous vivez avec un proche ayant des troubles cognitifs, le confinement à domicile pourrait être une situation complexe.

Si votre proche ne vit pas avec vous, souvenez vous que la distanciation n’est que physique, elle ne doit pas être sociale.

Voici quelques conseils pour vous aider à maintenir le lien social : Pour rendre visite à ses proches

Photo de Yaohua CHEN

Yaohua CHEN, neurogériatre au CHRU de Lille

Le Dr Yaohua Chen est actuellement chercheuse, research fellow for Equity à Global Brain Health Institute à Trinity College Dublin.

Remerciements à Thibaud Lebouvier, neurologue au CHU de Lille, et à l’association Vaincre Alzheimer.

Vers des UCC Covid-19 ?

L’épidémie d’infection à coronavirus (Covid-19) n’épargne pas les patients souffrant de maladies d’Alzheimer et apparentées.
La confusion et les troubles psychocomportementaux fréquents rendent leur prise en soins complexe en unité Covid-19 conventionnelle, avec un risque de recours excessif aux mesuses de contention physique et chimique, pénalisant encore plus leur récupération.
Les deux documents ci-dessous discutent l’opportunité d’Unités Cognitivo Comportementales (UCC) dédiées au Covid-19.

Crédits photo : Adobe Stock (photo de la personne âgée), Linkedin (photo de Yaohua Chen).

Rejoindre la FCM,
c’est facile

Adhérer à la FCM et bénéficiez de ressources uniques, de conseils de professionnels

Rejoindre la FCM

Illustration représentant des personas au-dessus de l'acronyme FCM

Vous êtes responsable d’un centre mémoire ?

Participer au recensement 2019 fera figurer votre centre mémoire dans notre cartographie des centres mémoire
et inscrira vos collègues dans notre liste de diffusion.

Rejoindre la FCM

Illustration représentant une carte de France remplie de points reliés entre eux par des lignes

Des questions ?

Contactez-nous !